Votre emploi est-il pris en compte pour le regroupement de crédit ?

Votre endettement ne cesse de prendre de l’ampleur depuis quelques mois alors que plusieurs prêts ont été souscrits. Les mensualités plombent réellement vos finances, vous devez donc réagir au plus vite notamment pour améliorer cette situation. C’est pour cette raison que le rachat de crédit peut s’avérer très intéressant. 

Votre emploi sera également examiné pour le regroupement de crédit

Comme c’est le cas pour un emprunt classique, certaines conditions doivent être rassemblées pour que le dossier soit validé. De ce fait, si vous n’êtes pas concerné par une situation d’endettement, il y a de grandes chances pour que l’organisme refuse votre proposition. Le regroupement de crédit est donc spécifique et nécessite une étude approfondie de votre situation. Votre emploi ne sera pas mis de côté, mais ce sont davantage vos revenus qui seront examinés avec une loupe. S’ils ne sont pas stables, le rachat pourrait être perturbé au même titre que la souscription d’un prêt classique. Les banques acceptent plus facilement de prêter une certaine somme d’argent, mais des statuts sont tout de même pointés du doigt. 

Quelques critères seront aussi pris en compte lors de l’étude de votre dossier

Par conséquent, si vous êtes l’heureux propriétaire d’un CDI, vous avez de grandes chances de constater une acceptation. Cela ne sera pas forcément le cas si vous êtes un intérimaire ou un indépendant. De ce fait, votre emploi ne doit pas être oublié, mais les organismes prennent en compte d’autres informations. Ils pourraient d’ailleurs vous apporter quelques conseils afin de vous épauler dans toutes vos démarches. Plusieurs critères sont donc importants à savoir : 

  • La situation financière de l’emprunteur
  • Le taux d’endettement qui sera différent en fonction de votre statut
  • Les revenus
  • Le passé financier
  • Les garanties apportées

Le taux d’endettement ne doit pas être supérieur à 50 % dans certains contextes 

Il est important de préciser que si vous possédez un bien immobilier, le dossier pourrait être validé plus facilement, mais l’impact sur le taux d’endettement sera certain. Dans la plupart des cas, il ne doit pas être supérieur à 35 % des revenus nets mensuels. Par contre, si vous êtes le propriétaire d’un appartement, d’un immeuble, d’une maison ou d’un local commercial par exemple, il sera possible d’augmenter le pourcentage. Il sera susceptible d’atteindre près de 50 %. Toutes les situations sont donc différentes, c’est pour cette raison qu’il est préférable de s’attarder pleinement sur les formules à votre disposition afin de les confronter. Vous ne serez ainsi pas la cible d’une mauvaise surprise.

Le regroupement de crédit peut aussi être refusé si l’âge ne correspond pas aux volontés des organismes. Il s’agit malheureusement d’un critère d’exclusion que vous ne pourrez pas mettre de côté. S’il est toutefois possible d’agir sur les garanties ou les ressources financières, il est difficile de modifier votre profil. Il sera donc préférable de vous focaliser sur le rachat de vos prêts dans les plus brefs délais dès que vous constaterez que la situation prend une ampleur inquiétante. Plus vous attendrez, plus la validation de votre dossier pourrait être complexe. 

Share this article