Mutuelles : attention au délai de carence

Les soins dentaires et optiques sont parmi les soins et appareillages les plus chers dans le domaine de la santé. C’est pour cette raison que les mutuelles proposent des couvertures dédiées à ce type de frais et d’interventions. Cependant, lorsque l’on souscrit à une mutuelle, il faut être très vigilant sur un aspect parfois négligé de la part des souscripteurs : le délai de carence. Alors que le reste à charge 0 est sur le devant de la scène et inquiète les Français, est-ce qu’il va changer quelque chose au délai de carence, imposé par certaines mutuelles ? Focus.

Qu’est-ce que le délai de carence ?

Le délai de carence est la période pendant laquelle l'assuré n'est pas du tout pris en charge. Ainsi, tous les frais de santé engagés pendant cette période ne lui seront pas remboursés. Le délai de carence est destiné à limiter les abus. Il évite, par exemple, qu'une personne souscrive dans l'urgence une mutuelle santé avec des remboursements élevés, parce qu'elle prévoit des dépenses de santé importantes à très court terme.

En matière d'assurance santé, le délai de carence porte le plus souvent sur les équipements optiques, les prothèses dentaires, les prothèses auditives, les hospitalisations (sauf celles en urgence) ainsi que la prise en charge de la maternité. Il varie généralement de 1 à 3 mois, mais il peut aller jusqu'à 9 mois pour la maternité, voire 1 an pour les appareillages dentaires ou auditifs les plus coûteux.

Lorsqu'on anticipe des dépenses de santé importantes, il est donc judicieux de s'y prendre suffisamment à temps. Aussi, il peut être préférable de rechercher les mutuelles aux délais de carence les plus courts, afin de trouver la meilleure assurance santé. L'utilisation d'un comparateur de mutuelles permet justement d’y voir plus clair sur les différents délais de carence imposés par les mutuelles et de fait, d’orienter son choix et sa souscription, vers la mutuelle au délai de carence le plus réduit. 

Le reste à charge 0

Le reste à charge 0 est le nouveau dispositif du gouvernement. Son but est de permettre aux Français les plus fragiles, d’accéder aux soins les plus onéreux et les plus mal remboursés tant par la Sécurité sociale que par les mutuelles. Il concerne la prise en charge totale de ce que les délais de carence prennent le plus de temps à traiter, à savoir les lunettes, les appareillages auditifs ainsi que les soins dentaires, dont la pose de couronnes, notamment pour les dents les plus visibles. En effet, le reste à charge 0 concerne les incisives, les canines et les prémolaires qui auront droit à des prothèses en céramique blanche. Les prothèses en métal resteront de rigueur pour les molaires. Le patient qui voudra mieux en sera de sa poche, ou celle de sa complémentaire, si le contrat le permet. Si le gouvernement ne souhaite pas que le prix des mutuelles augmente, il est intéressant de remarquer que la mise en place de ce dispositif, dès le début de l’année 2019, influera automatiquement sur les délais de carence puisqu’ils ne concerneront plus, à terme, les soins les plus coûteux. 

Et si on assure notre propre santé, on assure aussi la santé de nos animaux de compagnie. Et pour ce type d’assurance santé, là aussi, il est question de délai de carence. Aux maîtres de boules de poils d’être vigilants lors de la souscription d’une mutuelle pour animaux.

Share this article