Quand le marché du travail repart à la hausse en 2016

Le marché du travail pourrait croître à partir de 2017, d’après le cabinet Robert Half. Une hausse qui sera ponctuée par une augmentation de l’emploi, d’un rebond de croissance et d’un encouragement des cadres…

« L’activité devrait croître proportionnellement aux recrutements dans différents secteurs tels que les ressources humaines, la technologie, la finance d’investissement. La courbe des recrutements a changé de façon significative favorisant la création de postes » remarque Olivier Gélis, patron de Robert Half France.

Des signes d’amélioration au niveau du marché du travail

Après avoir traversé des années difficiles, le marché de l’emploi semble rebondir. La croissance de la France progresse et les entreprises reprennent avec les investissements. Et le domaine de la technologie profite particulièrement de la bonne reprise du marché de l’emploi avec des créations d’emploi qui augmentent, une croissance qui devrait d’ailleurs se poursuivre et dépassé la moyenne » a déclaré Robert Half.

L’autre signe qui montre que le marché du travail est en pleine croissance c’est le fait que les entreprises affichent leur volonté d’embaucher les cadres, des profils souvent rares comme dans les domaines de la compatibilité finance et des technologies.

Hausse générale des salaires

Les employés qui travaillent dans des domaines d’activité prometteurs auront la possibilité de pouvoir revoir à la hausse leur salaire, explique le cabinet Robert Half. Dans d’autres secteurs d’activité (juridique, assistanat spécialisé, finance-comptabilité) des augmentations de salaires ont déjà été initiées.

Les hausses de revenus n’épargnent pas les profils les plus recherchés. Un gestionnaire de paie (cinq ans d’expérience et plus), verra son salaire augmenté de 6,7% d’après le cabinet.

Dans le secteur du digital, les salaires des Chief Digital Officer ont augmenté de +15,4% ».

Souplesse du marché du travail

Mais, le marché du travail pourrait se raffermir davantage avec une hausse des contrats CDD et intérimaires. Un allègement opportun que les entreprises voudraient saisir dans le cadre de la reprise économique. D’ailleurs dans les années à venir, 81% des DAF comptent recruter des CDD et intérimaires.

Share this article

Créateur de JobPilot. J'aide les internautes dans leurs recherches d'informations dans le domaine de l'emploi et de la formation. De formation ingénieur, je suis dans le monde de l'aide à l'emploi et plus généralement dans le journalisme depuis 16 ans (2010). Rédacteur en chef sur Jobpilot.fr