Loi Travail: le gouvernement veut revoir certaines propositions de l’Unef

Le chef du gouvernement va recevoir dans les jours à venir les associations de jeunesse pour discuter d’éventuelles changements au projet de loi travail.

En visite à Orléans, Manuel Valls, le Premier ministre a indiqué qui va rapidement recevoir les associations de jeunesse. Il a annoncé qu’il est « prêt à revoir » plusieurs propositions de l’Unef, le syndicat étudiant qui a initié des manifestations, afin « d’améliorer toutes les politiques publiques vers la jeunesse ».

Ce jeudi, ce sont près de 390 000 personnes d’après les chiffres avancés par l’Etat et 1,2 millions d’après les organisations syndicales qui sont descendus dans la rue en France pour demander le retrait du projet de loi Travail. Toutefois, le Premier ministre indique qu’il n’est pas prévu que le projet de loi soit retiré.

« Une mobilisation impressionnante »

La mobilisation est impressionnante, reconnaissent certaines personnes proches du chef de l’Etat, mais qui ne fera pas reculer l’exécutif ». « Devant des mobilisations, il faut savoir être pédagogue, expliquer constamment ».

Pourtant, c’est à travers la pédagogie et les ententes faites sur plusieurs points, qui ont amené certains qui menaçaient de ne pas voter à se revoir leur décision. Cependant, une semaine après que le projet ait été présenté en Conseil des ministres, les opposants à ladite loi ne sont pas sensibles à la pédagogie et la volonté.

Share this article

Créateur de JobPilot. J'aide les internautes dans leurs recherches d'informations dans le domaine de l'emploi et de la formation. De formation ingénieur, je suis dans le monde de l'aide à l'emploi et plus généralement dans le journalisme depuis 16 ans (2010). Rédacteur en chef sur Jobpilot.fr