Loi Travail : 3 travailleurs grévistes menacés de se faire licenciés dans le Nord

Trois travailleurs d’une entreprise spécialisée dans la métallurgie à Hazebrouk, risquent de se voir remercier parce qu’ils sont pris part à la grève jeudi contre la loi Travail.

C’est ce vendredi qu’une convocation leur a été envoyée pour un entretien préalable à licenciement éventuel pour faute grave.

«Nous comptons vous licencier pour faute grave. Pendant que notre entreprise traverse une période difficile, nous remarquons une absence fortuite de votre part qui crée une désorganisation de la production», lisait-on dans ces trois lettres reçues, dont a pris connaissance l’AFP.

Le PDG, François Segard d’indiquer à son tour que « si ces travailleurs avaient demandé la permission de faire la grève, je ne leur aurais jamais envoyé cette lettre » s’expliquant auprès de l’AFP. Ce dernier dirige une entreprise spécialisée dans la conception de pièces en acier inoxydable depuis de longues années.

Cependant, le responsable communication de l’organisation syndicale de la localité (CGT), David Waegemacker a indiqué que « ce n’est pas vrai, ces trois personnes avaient averti la direction une semaine avant ». ce dernier d’ajouter qu’il n’est pas obligatoire pour les travailleurs du privé à part les entreprises de transport de prévenir en avance la direction de participer à une grève. Dans l’entreprise, il ya que ces trois travailleurs qui ont pris part à la grève.

Cependant, cet argument de la demande de permission à l’avance à la direction parait contraire avec la lettre.

Share this article

Créateur de JobPilot. J'aide les internautes dans leurs recherches d'informations dans le domaine de l'emploi et de la formation. De formation ingénieur, je suis dans le monde de l'aide à l'emploi et plus généralement dans le journalisme depuis 16 ans (2010). Rédacteur en chef sur Jobpilot.fr