La formation professionnalise passe désormais au numérique

Actuellement la formation professionnelle occupe tous les terrains ou du moins tous les secteurs d’activité et se révolutionne. Par rapport aux formations normales considérées comme moins stimulante, désuète et plusieurs personnes choisissent le numérique pour s’en sortir.

On se demande si le numérique n’est pas en train de changer la figure de la formation professionnelle. Mais les avis sont partagés. Certains disent qu’il n’est pas possible que l’ordinateur puisse prendre la place d’un homme, alors que d’autres estiment que le traditionnel cours dispensé sur PowerPoint est vieux.

La formation se développe proportionnellement aux métiers

Grâce au numérique, les métiers se transforment et évoluent. Dans plusieurs corps de métiers, les travailleurs sont obligés de se former de façon constante pour toujours être à jour par rapport aux évolutions de leur domaine d’activité.

D’ailleurs, Giles Babinet de « digital champion » et Yves Barou, président de l’AFPA, indiquent qu’il ne sera plus possible de pratiquer un métier initial de la même façon dans plusieurs années ».

Vu que les métiers sont en pleine mutation, la formation donc changer automatiquement. Et même si la formation numérique, suscite des doutes chez certains, chez d’autres les formations en e-learning sont de plus en plus adoptées.

La force de la formation e-learning ? C’est le caractère interactif et la liberté partielle du professeur. En fait, le travailleurs s’initie à la théorie à travers des cours numériques et s’entraîne à la pratique avec des exercices en formation.

La présence du professeur est impérative, mais son intervention est différente, car au lieu d’enseigner, il accompagne l’apprenant. Cela est remarqué avec les exercices reposant sur la réalité virtuelle où le travailleur est amené à apprendre à se servir de nouveaux outils de formation.

Fusion entre les formations numériques et classiques

Cela est possible, mais quelques obstacles demeurent. En fait l’enseignement numérique est plus utilisé que l’enseignement classique dans les entreprises privées ou dans les universités.

Prenons l’exemple des Mooc qui permettent de suivre des cours complets sur internet. Et les formations continuent proposées par les universités sont en train d’entrer dans une phase de reconversion.

Share this article

Créateur de JobPilot. J'aide les internautes dans leurs recherches d'informations dans le domaine de l'emploi et de la formation. De formation ingénieur, je suis dans le monde de l'aide à l'emploi et plus généralement dans le journalisme depuis 16 ans (2010). Rédacteur en chef sur Jobpilot.fr