Entreprise : bien manager pour optimiser les performances

Qu’il s’agisse du secteur sanitaire, social et médico-social ou de tout autre secteur d’activités d’ailleurs, la quête de productivité, mais aussi celle du bien-être de ses collaborateurs passe par la mise en œuvre d’une politique de management optimale. Et, à plus forte raison lorsqu’il s’agit d’intégrer de nouvelles recrues ou de fusion avec d’autres équipes. S’il est bien une chose commune à tous les salariés qu’il s’agisse de TPE, PME, ETI ou de start-up, c’est bien le besoin de nourrir leur motivation, de donner du sens à ce qu’ils entreprennent, mais aussi de faire preuve de gratitude à leur égard. Il est essentiel donc de communiquer afin de comprendre leur besoin, de les féliciter, de les encourager, de les intégrer dans la politique de management mais aussi de leur signifier ce qui ne convient pas tout en leur proposant les outils pour s’améliorer. Pour parvenir à cette quête du bien-être il existe de nombreuses clés sans forcément devoir dépenser beaucoup d’argent. Quoi qu'il en soit, le développement et la croissance de l’entreprise passent alors par l’optimisation des ressources humaines. Dès lors, comme adapter sa politique de management pour améliorer sensiblement le bien-être de ses salariés ? 

La formation

Nous vivons tous aujourd’hui dans une société en perpétuelle mutation. Il paraît donc évident d’accompagner cette mutation et de proposer un accompagnement spécifique au travers de la formation. L’accompagnement des projets professionnels, mais aussi le développement des compétences permet alors à tout à chacun de s’adapter sans mal à la nouvelle organisation qu’il s’agisse de nouvelles pratiques professionnelles à mettre en œuvre ou bien d’une évolution plus significative liée au corps de métier. Anticiper, développer les savoir-faire, accompagner les salariés au travers d'un cycle de formations permet alors de répondre aux attentes individuelles en termes de parcours professionnel, mais aussi de leur permettre d’être bien plus qualifiés

Le bien-être

L’un des autres piliers du développement responsable de ses collaborateurs est de leur assurer de bonnes conditions de travail. Et pour cela, il est nécessaire de créer une ambiance chaleureuse et conviviale. 

Assurer le confort

Il peut s’agir de soulager leur fatigue et de réduire les troubles musculo-squelettiques liés au travail en investissant dans des sièges confortables, réglables et adaptés à la morphologie de chacun, de doter tous les postes informatiques d’une souris et d’un clavier ergonomiques, de proposer un repose-pieds voire d’un repose-poignets ou encore de proposer aux gauchers du matériel informatique qui leurs sont dédiées notamment. 

Revoir les horaires de travail

Force est de constater que la motivation et l’efficacité au travail se réduisent au fur et à mesure que la journée s’écoule. Il peut donc être opportun de revoir le rythme de travail de chacun et améliorer ainsi la flexibilité des horaires de travail. Pour cela, le fait de proposer des horaires de travail plus souples, de leur accorder la possibilité de faire du « télétravail », de proposer des journées plus courtes voire d’accorder plus de temps pour la pause déjeuner sont autant de pistes qui peuvent permettre à chacun de ses collaborateurs de mieux gérer leur vie personnelle, de leur éviter un stress inutile – 2 heures dans les bouchons quotidiennement pour se rendre au travail – et donc de booster leurs performances.

Améliorer l’espace de travail

L’ambiance au travail est partie intégrante du bien-être du salarié. Les collaborateurs doivent avoir plaisir à travailler ensemble, à se rendre chacun au travail. L’ambiance de travail à l’image de l’oxygène est vitale. Raison pour laquelle, il est essentiel de favoriser les échanges verbaux, d’instaurer des petits rituels. En outre, les espaces de travail doivent être correctement conçus pour que chacun puisse alors travailler correctement. Et pour cela, la solution est toute simple : il faut faire en sorte que les locaux soient accueillants. L’espace de travail doit alors proposer des espaces collectifs, collaboratifs, mais aussi des espaces individuels pour optimiser le travail individuel tout comme des espaces réservés au « brainstorming ». Il peut également s’agir de créer un aménagement mobile qui permet une liberté de posture.

Au-delà de tout cela, il est essentiel de trouver des solutions adaptées à chaque entreprise pour réduire le stress et donner envie de s’investir. De la balle antistress au punchingball en passant par les sièges-bulles de Google, l’espace de relaxation comme chez Renault, des « silent rooms », un espace de coworking, des évènements comme des team buildings ou une cafétéria/réfectoire à l’image d’un jardin par exemple, le tout est de trouver la solution pour concilier professionnalisme et détente. Cela permettra alors au salarié d’être bien, de développer son esprit créatif et par voie de conséquence d’assurer une meilleure productivité tout en réduisant l’absentéisme au sein de l’entreprise.

Share this article