Les chiffres de l’emploi baisse mais les autorités restent confiantes

Au cours du premier trimestre, l’arrondissement a enregistré un taux de chômage de 15,5% comme lors des trois précédentes années. Pour le sous-préfet, il faut s’attendre à une reprise.

En fait, près de 15,4% des habitants du Valenciennois étaient sans emploi en avril 2016. Un résultat identique à celui dévoilé il y a deux années précédentes sur la même période.

« Une évolution partielle comparée aux 15,8 % de septembre 2015 », indique Thierry Devimeux, qui « opte pour la prudence ». Il indique que ce taux est supérieur à 30% à Condé-sur-l’Escaut ou Lourches, Quiévrechain, alors qu’à Anzin ce taux dépasse les 20 %.

Les travailleurs seniors impactés

Au premier trimestre, il y avait globalement 35 000 personnes sans emploi dans l’arrondissement. « Ce n’est pas satisfaisant mais ce n’est pas non plus grave » indique Thierry Devimeux qui indique que les personnes les plus impactées sont les vieux.

En 2015, ils étaient environ 6 600 à rechercher un travail et 7800 qui n’arrivaient pas à trouver des offres adéquates sur la même période.

Quant aux jeunes ils arrivent à trouver un emploi, car 200 jeunes ont pu accéder à un emploi en avril 2015 et 2016. « Une situation favorisée par la mobilisation des systèmes de l’État, les contrats soutenus et les contrats jeunes. Mais globalement, le sous-préfet reste confiant.

Sa confiance repose sur les dernières annonces favorables comme la construction d’un site de réparation de Safran – Air France KLM à Sars-et-Rosières, les plus grandes unités inaugurées par le concepteur des roulements pour l’aéronautique SKF, Perceva spécialiste des matelas à Saint-Amand-les-Eaux… « L’économie ne semble pas évoluer et cela finira par toucher l’emploi ».

Thierry Devimeux parle aussi d’autres entreprises comme Rubika, qui enregistre une croissance à travers le monde et l’université de Valenciennes. « Sans oublier qu’il y des investisseurs qui sont intéressés par le territoire », ajoute le sous-préfet.

Share this article