Autocars : La loi Macron permet de créer 900 emplois directs et indirects créés en 2015

Grâce à la loi Macron relative à la libéralisation du transport de voyageurs par autocars, 900 emplois directs et indirects ont été créés. L’annonce a été faite par l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières dans un rapport. Au début du mois de mars, ‘France Stratégie’ a aussi avancé des chiffres. D’après l’organisme cette loi a permis la création de 1.300 postes. Il ne faut pas oublier que le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron avance qu’il sera créé à nouveau 2.000 à 3.000 emplois, avant la fin de l’année.

Près de 800.000 voyageurs

Quant à l’Afraer elle a indiqué que grâce à cette libéralisation, 770.400 passagers ont été transportés en 2015. Dans le cadre de cette loi, il était prévu de créer 148 lignes avec 350 départs quotidiens 689 liaisons différentes pour servir 136 villes françaises au lieu de 62 en août dans 69 départements. Il faut dire que, dix relais réunissent la moitié de la demande globale, « parmi lesquels, 24% uniquement pour les 2 liaisons concernant Lille-Paris et Lyon-Paris », expliquent ceux qui ont mené l’étude.

Politique de différenciation des acteurs

D’après l’étude, Ouibus, Eurolines / Isilines, Megabus, Starshipper, Flixbus rivalisent uniquement sur huit lignes car ils sont arrivés à se placer sur des accès différents. Ouibus, appartenant à la SNCF possède cependant 32% des lignes au quatrième trimestre, alors que Flixbus possède 19% qui œuvre sur un réseau qui a connu une croissance importante pendant les trois derniers mois de l’année et 16% pour Islines. Megabus et Strashiper on 9% comme part de marché respectivement.

Share this article

Créateur de JobPilot. J'aide les internautes dans leurs recherches d'informations dans le domaine de l'emploi et de la formation. De formation ingénieur, je suis dans le monde de l'aide à l'emploi et plus généralement dans le journalisme depuis 16 ans (2010). Rédacteur en chef sur Jobpilot.fr