PSA : 1000 embauche par an en échange d’une souplesse dans le travail

PSA a signé un nouvel accord qui prévoit le recrutement de 1000 employés sur trois ans en échange d’une souplesse. Cependant, on risque d’assister à une baisse continuelle.

« Nous souhaitons que les organisations syndicales et la direction puissent collaborer ensemble » indique avec enthousiasme, Jacques Mazzolini, délégué CFE-CGC chez PSA. « Depuis 2013, nous avons perdu 7 millions d’euros. Mais désormais on en gagne 3 à 4 millions. C’est un nouvel accord qui consiste à continuer l’entreprise » ajoute Christian Lafaye, de FO. Les cinq syndicats (CFE-CGC, FO, CFDT, CFTC et GSEA) qui ont signé l’accord étaient tout souriants au cours de leur réunion avec Xavier Chéreau, directeur des ressources humaines de PSA.

Et il était question de faire part du second accord de compétitivité de PSA appelé « Nouvel élan pour la croissance ». D’après cet accord, il est prévu la création de 1000 postes sur trois ans avec l’embauche de 2000 jeunes chaque année à travers un contrat de génération et une reconversion de 1000 salariés par an au sein de l’entreprise.

Travail plus souple

Les signataires de cet accord l’ont fait contre une souplesse pour une meilleure adaptation de l’organisation du travail avec les variations de l’activité dont la durée sera d’au moins huit jours par an. Il s’agit de l’un des points les plus discutés et que les syndicats n’étaient pas prêts à accepter.

Share this article

Créateur de JobPilot. J'aide les internautes dans leurs recherches d'informations dans le domaine de l'emploi et de la formation. De formation ingénieur, je suis dans le monde de l'aide à l'emploi et plus généralement dans le journalisme depuis 16 ans (2010). Rédacteur en chef sur Jobpilot.fr